Aujourd'hui, de nombreux fumeurs passent aux e-cigarettes, ce qui leur permet de consommer moins de nicotine et de vapoter dans les saveurs qu'ils souhaitent. Dans cet article, vous découvrirez le principe de base et la composition des e-cigarettes.

Quel est le principe de base des e-cigarettes ?

Une e-cigarette est un petit appareil doté d'un mécanisme qui convertit les substances aromatisées en un nuage de vapeur, selon la saveur que vous choisissez. Cette dernière est constituée d'une batterie intégrée qui s'active lorsque vous appuyez sur le bouton marche-arrêt de l'e-cigarette. Après cette opération, un courant électrique est généré et afflue vers le clearomiseur qui est la partie supérieure du vapo. Pour plus d'informations, visitez ici

On retrouve ensuite un cylindre métallique à l'intérieur du clearomiseur, c'est donc la résistance. Avec ce courant, ce dernier chauffe et vaporise le liquide dans le réservoir. Cette vapeur monte et atteint le goutteur qui agit comme un embout buccal d'e-cigarette, après quoi il vous suffit d'inhaler le contenu de la vape, de sorte que vous puissiez inhaler la vapeur aromatique et apporter un nouveau sentiment de plaisir, créant un intérêt pour les e-cigarettes .

Quels sont les composants des e-cigarettes ?

La composition d'une e-cigarette est représentée comme un ensemble d'éléments connectés, dont chacun est essentiel, et l'absence d'un seul élément suffit à faire que la vape ne fonctionne pas correctement ou pas du tout. Le mécanisme de la e-cigarette est bien pensé, permettant de ressentir toutes les sensations nouvelles et agréables qu'offre cette dernière, ce qui est le but principal de sa création. Les composants d'une e-cigarette sont la batterie, la résistance, le clearomiseur, le réservoir, l’e-liquide et le drip tip. 

La batterie est un composant essentiel des cigarettes électroniques, qui est le briquet des cigarettes ordinaires. Il est intégré à votre vape et se recharge via un câble USB. Quant à sa résistance, située dans le clearomiseur, c'est une petite pièce métallique cylindrique qui se visse et se dévisse dans le réservoir de l'appareil. Ce dernier doit être remplacé régulièrement, au maximum tous les 15 jours ou 3 semaines, car les composants des e-liquides, propylène glycol et glycérine végétale, peuvent encrasser l'atomiseur lorsqu'ils sont chauffés.