Pour détecter l’existence d’une grossesse, vous avez plusieurs examens à votre disposition. Dans la majorité des cas de tests ce sont les réactifs de HCG siégeant dans l’urine qui les favorise. Il est question d’une hormone provenant de l’organisme dès que l’embryon fait son entrée dans l’utérus. Dans cet article, vous saurez vous assurer des résultats de vos tests de grossesse.
< h2>Prendre les précautions nécessaires

Pour vous assurer des résultats issus des tests de grossesse, vous devez prendre certaines précautions. Pour en savoir plus, rendez vous ici. En effet, vous devez vous servir de la toute première urine qui vous arrive dans la journée pendant que vous êtes à jeun. Cela parce qu’elle contient en majeure partie une bonne dose de HCG capable de susciter une réaction. Ce faisant, vous aurez accès à un résultat assez clair. Par ailleurs, si vous mangez avant de prendre l’urine, les HCG n’arrivent plus à tenir. Ils sont d’habitude influencés par les nourritures que vous avalez. Alors, si ces conditions sont réunies, vous pouvez faire votre test après 36 jours au cas où vous êtes irrégulière.
< h2>Interprétation du test

Une fois le réactif imbibé d’urine, c’est maintenant l’heure de pouvoir bien interpréter le test. Pour cela, vous aurez les résultats suivants. Deux bandes seront de couleur rouge, un au niveau du test et l’autre du côté du contrôle indiquant que le test est positif. Si c’est le cas chez vous, vous êtes enceinte. En revanche vous ne l’êtes pas si vous avez une seule bande en rouge. Mais cela ne suffit pas pour déjà tirer la conclusion que ceci n’est pas positif. Pour cela, il faut répéter le test. Toutefois, retenez que lorsque le test positif la probabilité qu’il soit exact est très fort. Et si en dehors de tout ceci vous n’êtes pas satisfaire, il vaudrait mieux pour vous d’essayer un test sanguin afin de vous situer plus.