Aujourd’hui, il existe plusieurs façons de réaliser un investissement dans l'immobilier. Chacune de ses possibilités présente des avantages ainsi que des inconvénients. Certaines sont relativement simples, d’autres particulièrement complexes à gérer. Cet article vous propose de découvrir les principaux types de placement dans la pierre.

L’investissement immobilier à travers des SCPI

Le sigle SCPI désigne Sociétés Civiles de Placement Immobilier, il s’agit de sociétés d'investissement en groupe. Ces sociétés sont formées de personnes physiques et morales ayant en commun l’objectif d'investir dans un parc immobilier en particulier. Les investisseurs possèdent donc des actions dans un groupement de biens immobiliers.

Il est à noter que cette solution permet d’investir de faibles sommes. L’investissement minimum requis dans une SCPI est de 5 000 €. Toutefois, cette solution ne permet pas d’opter pour un bien spécifique. Le gros avantage de cet investissement est qu’il permet de bénéficier d'un risque diversifié. Faites d’autres recherches pour obtenirplus d'infos sur les SCPI.

L’investissement immobilier pour sa résidence

Il s’agit d’un investissement immobilier très intéressant qui offre la possibilité d’acheter sa résidence principale. Par contre, cette option n'est pas réellement des plus simple. En effet, elle implique d’être en mesure de fournir un apport personnel important et de pouvoir contracter un prêt bancaire. En revanche, ces conditions permettent de ne pas être tenu décaisser des loyers tous les mois, et même toute sa vie. Cet investissement évite de payer une personne chaque mois pour la location du bien. A contrario, il faut tout simplement rembourser pendant dix ans un prêt avant de devenir entièrement autonome.

L'immobilier pour de l'investissement

Cet investissement consiste à se composer un patrimoine en vue d'obtenir un complément de revenus tous les mois. Il est possible d’atteindre des rendements de 2 à 3 % dans le contexte d’un investissement à Paris. Pour un investissement dans une grande ville de province, il est possible d’atteindre jusqu’à 5%. Le gros souci ici est que dans la majorité des cas, les investisseurs n’arrivent pas à investir sans s’endetter. Face à cela, il est conseillé d’étudier de façon attentive la zone d’investissement pour être certain de faire un investissement rentable.