La dépollution de l'environnement n'est pas uniquement la tâche du gouvernement ou d'une certaine entité de tutelle. Chacun doit apporter sa pierre puisqu'il en va du bien commun. Comment y contribuer est ce que nous verrons ensemble. 

En se débarrassant de ses épaves utilitaires

Les épaves de véhicules, engins et électroménagers hors d'usage doivent être débarrassées des lieux d'habitation. Ces éléments encombrants et polluant la nature ont bel et bien une place qui leur est dédiée dans le but d'un recyclage ou d’une destruction. Cette mission paraît compliquée du fait que l'on ne sache comment et où les placer. Il existe en effet des structures spécialisées dans l'enlèvement épave utilitaire que l'on peut contacter et le tour sera vite et bien joué. Ces structures sont trouvables sur le web en fonction de votre zone de résidence. 

Opter pour les véhicules et appareils écologiques

L'émission de la fumée et de gaz par nos différents véhicules et appareils électroménagers menace lourdement la couche d'ozone. La revue à la baisse de cette émission est une mission individuelle qui nous concerne tous. Optons pour des véhicules et appareils respectant les normes écologiques exigées par la loi concernant l'environnement. À force de préférer les dispositifs écologiques, les concepteurs se verront contraints de se conformer puisqu'il n'y a pas de vente sans achat. 

Les petits gestes écologiques quotidiens

L'habitude est une seconde nature dit-on. Une rééducation s'impose donc à toute personne dans sa vie de tous les jours. Entendons par là le fait de prendre l'habitude de fourrer les résidus, bouteilles, plastiques et tout autre élément recyclable ou non à la poubelle comme imposé. Ceci consiste également à diminuer ou carrément délaisser l'utilisation des produits hautement chimiques dans le traitement des végétaux, fosses etc. Un cas de pollution détecté doit être signalé aux autorités car ensemble, nous sauvons la planète.